Le bloguepar Alfred
30 novembre 2019

Cabernet Voyageur

par Hugo Duchesne

Le mercredi 23 octobre 2019 dernier, le Coureur des Bois était l’hôte d’une des plus sublimes dégustations thématiques du monde vinicole. À cet effet, le réputé domaine californien Robert Mondavi était à Beloeil dans le but de faire vivre à une trentaine de passionnés de l’industrie québécoise une séquence de vins dont ils se souviendront longtemps. Bienvenus à To-Kalon on the road, une dégustation animée par Mark de Vere, Master of Wine et directeur commercial de la maison Robert Mondavi depuis plus de 20 ans. Sa noble mission était de mettre en lumière le vignoble de To-Kalon, soit la parcelle la plus réputée d’Oakville, une sous-région dans la vallée de Napa, et par le fait même, d’instiguer une dégustation à l’anonyme des Cabernet Sauvignon de la maison Mondavi comparés aux meilleurs Cabernet Sauvignon du monde entier. Juste ça!

Cernons To Kalon un instant. C’est un vignoble qui a une tête au-dessus de ses voisins, avec une histoire mémorable et une nature magique. Cette parcelle est délicatement posée au cœur de Napa Valley. Les chaînes de montagnes environnantes se sont développées par le mouvement nord-sud de la faille de San Andreas. Ses sols sont intimement liés à la lumière abondante et se sont lentement agglomérés par les actions des débris de montagnes, d’éruptions volcaniques et d’inondations provenant de la rivière Napa et de la baie de San Pedro.  

Oakville est une sous-région de Napa qui a été reconnue en 1993, située entre les montagnes Vaca et Mayacamas et est également mondialement reconnue pour ses Cabernet Sauvignon de réputation mondiale. Le vignoble de To Kalon est principalement planté de Cabernet Sauvignon, mais possède également quelques rangées de Sauvignon Blanc destinées au Fumé Blanc Réserve, cuvée signature de Robert Mondavi à partir 1968.

C’est d’ailleurs avec le Fumé Blanc 2017 que la session « On the road » a commencé, réunissant les invités autour de bouchées gourmandes élaborées par le Coureur des Bois. Ensuite, la magie a opéré, faisant de cette dégustation un privilège indicible. Tous devant Mark De Vere, la première session s’est mise en branle sous la thématique : Le Cabernet Sauvignon autour du Monde. Un premier trio à l’aveugle a donné le ton par ses différences et typicités : il s’agissait en fait d’un Saint-Estèphe 2014 du Château Calon-Ségur, d’un McLaren Vale Gigglepot 2017 de Mollydooker et, comme par magie dans le but de terminer la séquence, un Cabernet Sauvignon 2015 de Robert Mondavi.  Malgré les différences de prix et les écarts de prestige qui leur sont dévolus, tous les vins ont bien répondu à l’appel.

La 2e portion de la session mettait aux prises cinq vins, toujours à l’aveugle, soit cinq Cabernet-Sauvignon des États-Unis, dont trois de Napa Valley, un de la Central Coast et un de l’état de Washington; dans l’ordre : Paso Robles Cabernet Sauvignon 2016 de Daou, un Red Mountain Cabernet Sauvignon 2014 de Col Solare, puis les trois Cabernet Sauvignon de Napa, soit le Mount Veeder 2015 de la Mount Veeder Winery, le Stag’s Leap District 2015 de Cliff Lede puis, comme par magie, l’Oakville 2014 de Robert Mondavi. Une certaine unanimité concernant la qualité des vins et la maturité des grains marquait ce segment. 

Une première intermission sous le signe de la générosité et de l’élégance a ravi le groupe : Champagne Brut Grande Cuvée, Krug, rarement la tension aura eu autant de longueurs.

La deuxième session mettait aux prises les signes distinctifs de To-kalon, que ce soit les sols variés de « block » en « block » composés de limon richement majoré de gravelles, mélangé harmonieusement à de l’argile fine concourant à la saveur aussi raffinée que concentrée ainsi qu’à la texture inégalée des tannins fins. Au menu, furent servis, rien de moins que : Château Margaux 2011, Penfolds Bin 707 2010, puis une série de 2 To-Kalon en côte à côte plutôt symbolique comme en font foi le Cabernet Sauvignon Reserve 2015 de Mondavi suivi du Cabernet Sauvignon To Kalon Beckstoffer 2014 interprété par Paul Hobbs. Ces signes distinctifs de To-Kalon se terminaient sous le charme du Stag’s leap District Cabernet Sauvignon Hillside Select de Shafer 2014.  Toute une session sous le signe de la concentration et de la finesse afin de comparer la parcelle de To-Kalon aux meilleurs Cabernets Sauvignon du monde.

Le Cabernet Sauvignon Reserve To-Kalon de Mondavi est récolté par des vendanges manuelles et les grains sont récoltés à leur apogée, puis éraflés autant que pressés « block » par « block ». La décuvaison se fait par gravité, le vin est reposé 6 mois en fût, ensuite vieillit un 12 mois additionnels en barriques françaises provenant du tonnelier Taransaud.

Une deuxième intermission aura permis au groupe de déguster un Oakville Fumé Blanc Reserve To kalon 2015 de Robert Mondavi en se remémorant quelques arômes de Margaux et de Penfolds, juste ça!

Le 3e segment se voulait sous le signe du temps et de l’endurance, l’ambition résidant dans la performance signée au travers la durée. Ce segment, intitulé « To-Kalon à-travers le temps ». La séquence avait pour mandat de confirmer la garde, la longévité et la qualité reliée à l’évolution des vins de la parcelle To-Kalon de Robert Mondavi. Dans l’ordre, auront défié le temps : Oakville Cabernet Sauvignon Reserve 2005, Napa Cabernet Sauvignon Réserve 1996, 1980, 1975, puis, pour terminer, l’Oakville Cabernet Sauvignon Reserve To-Kalon 2015, histoire d’être un témoin de son époque. 2005 exhibant un parfait équilibre, 1996 évolué jusqu’aux sous-bois, 1980 tertiaire jusqu’à la moelle, 1975 entre la viande séchée et la fumée, puis le 2015, aux fruits noirs mûrs et aux épices plus exotiques.

Cette dégustation de la plus haute voltige aura forcément créé un précédent pour toutes les dégustations à venir, à savoir cette évidence de n’avoir aucune faille. Autant qu’elle aura nivelé vers le haut la qualité du service, de l’accueil, et disons-le, le privilège de déguster des vins selon une thématique plutôt privilégiée pour un mercredi tranquille.

Connaissant cette saveur, nous aimerions être sur la route de To-Kalon plus souvent!

 

AlfredL'expert en vin.

Démarrez votre expérience Alfred dès aujourd'hui : S'abonner