Le bloguepar Alfred
23 mars 2018

8 conseils à retenir pour maximiser la dégustation d’un whisky

par Alfred 8 conseils pour la dégustation d'un whisky

Par où commencer : l’histoire, les fûts, les producteurs, les types de whisky, les verres, le procédé de fabrication? Non! Laissons tout ça de côté pour l’instant et entrons dans le vif du sujet. Vous avez acheté 2 bouteilles cette fin de semaine et le temps est venu de les ouvrir. On en fait quoi ? Comment le boit-on ? On peut s’initier au whisky de 2 façons : le boire ou le déguster.

WHISKY: À BOIRE SANS PRÉTENTION
Que vous preniez votre whisky dans un verre à vin, un Old Fashioned ou un Glencairn, ça n’a pas d’importance à partir du moment où le plaisir, VOTRE plaisir, est au rendez-vous. Même chose pour l’ajout d’eau et de glace : allez-y comme ça vous chante. On se fait un cocktail avec du whisky? On boit avec des fromages en apéro, avec du chocolat au dessert, en même temps qu’un bon saumon fumé ou une viande rouge ? Pourquoi pas!  Prenez un produit que vous appréciez ou une nouveauté et profitez du moment. Rien de complexe ici.

WHISKY: LE DÉGUSTER
Je veux vous faire découvrir autrement le produit que vous avez entre les mains et apprendre à en connaître toutes les facettes.

Voici 8 points à retenir pour maximiser votre expérience :

1- Installez-vous dans un environnement neutre
Trouvez un endroit tranquille où vous pourrez vous concentrer sur les sensations de votre nez et de votre bouche. Limitez les odeurs parasites excessives (repas en préparation, produits nettoyants, odeurs corporelles).

2- Assurez-vous d’avoir un palais et un nez neutres
Faites la dégustation avant le repas ou quelques heures après, quand vous avez de la salive, que votre bouche ne contient pas trop de goûts parasites et que vos papilles sont en éveil. Ayez de l’eau avec vous pour vous rincer la bouche entre les différents whiskies.

3-  N’hésitez pas à expérimenter

• Le temps : un whisky qu’on vient de verser ne goûte pas la même chose qu’un whisky qui est dans votre verre (et votre main) depuis 30 ou 60 minutes : il s’est réchauffé et aéré.

• L’eau : l’ajout de quelques gouttes d’eau va changer votre whisky. Essayez-le sans eau, puis avec quelques gouttes. Et ajoutez quelques gouttes encore.  Vous le verrez évoluer de façon positive ou négative.

• La glace: En mode dégustation, on ne met pas de glace. Ça « gèle » le whisky et cela a pour effet d’éliminer les goûts qu’on veut découvrir, en plus de le diluer au fur et à mesure que la glace fond.

• Le type de verre : dans un verre Glencairn, spécialement conçu pour la dégustation de scotch whisky, le liquide sera différent que dans un tumbler.  Essayez également la dégustation dans un verre à vin et observez la différence.

4- Faites des comparaisons
Il est plus facile pour plusieurs de déceler des différences que d’identifier des goûts précis. Versez 2 ou 3 produits différents et prenez le temps de tous les sentir et d’y revenir plusieurs fois en alternance AVANT d’y goûter. Leurs principales différences vous « sauteront au nez ».

5- Prenez votre temps
Dégustez en comparaison deux (2) ou trois (3) whiskies différents est un plaisir qui prend du temps. On laisse les produits évoluer dans les verres, on sent, on prend des notes et on recommence. Votre whisky vous amènera autant de plaisir au nez qu’en bouche.

6- Apprenez-en plus sur ce que vous êtes en train de goûter
Qui a fait ce produit ? pourquoi  ? En quelle année ? Comment s’intègre-t’il à la gamme de la distillerie ? Qu’est-ce qu’il contient ? Ce sont des éléments qui ajoutent à votre expérience de dégustation. Connaître l’histoire de la distillerie, ses racines et ses influences, sa provenance géographique et son environnement, vous permettront d’apprécier davantage le produit final.

7- Prenez des notes et aidez-vous d’une roue des saveurs
Votre palais évoluera avec le temps. Vos points de comparaisons vont augmenter et la prise de note se fera de plus en plus facile. Donnez-vous du temps. Au départ, utilisez une roue de saveurs du whisky pour découvrir les grandes lignes de ce que vous goûtez.  Au pire, indiquez seulement : agréable, fleurs, fumée, sel. Pas besoin de décrire comme les pros avec des images et des goûts très précis.

8- Finalement, amusez-vous!
C’est un plaisir et une chance de pouvoir découvrir les whiskies.  Alors SVP, ne vous prenez pas trop au sérieux. Bonne dégustation !

 

_____

ÉRIC VAN HOVE
Éric Van Hove est expert en scotch et whisky pour Passion whisky Québec

AlfredL'expert en vin.

Démarrez votre expérience Alfred dès aujourd'hui : S'abonner