Le bloguepar Alfred
22 mai 2019

Et si cet événement heureux se produisait plusieurs fois par jour?

par Guy Doucet

Sur la photo :  Un article de Gianluca Mezzofiore du réseau CNN ayant fait le tour du monde dans les médias

La BBC a publié en début de semaine une nouvelle à l’effet que des clients assis au bar du Hawksmoor se sont fait offrir par erreur une bouteille de Château le Pin Pomerol 2001, d’une valeur de 4500 livres sterling, soit un peu plus de 7500 dollars canadiens. Les heureux clients avaient commandé une bouteille de Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande, qui elle, vaut 260 livres sterling. Les grands médias du monde, incluant le Journal de Montréal au Québec, ont repris cette nouvelle. La viralité de celle-ci sera probablement rentable en termes de visibilité pour le bar du Hawksmoor, mais la situation, elle, cache un enjeu opérationnel auquel les professionnels font face tous les jours. Chaque jour, nous travaillons avec des restaurateurs que nous croyons parmi les meilleurs du métier. C’est une profession difficile sachant que ceux-ci doivent composer avec des marges bénéficiaires minimes et une pénurie importante de personnel qualifié. La pression est constante pour se réinventer et séduire une clientèle de plus en plus exigeante.  

Si le cas du bar Hawksmoor est probablement plus rare, plusieurs situations se produisent quotidiennement en restauration et celles-ci ont des impacts financiers définitivement plus importants, quoique moins spectaculaires, nous en convenons.

Voici quelques exemples véridiques:

Ces quelques exemples fournis par nos clients nous démontrent la complexité du métier et le défi de gestion énorme auquel les professionnels de la restauration font face à chaque jour.

Notre objectif, chez Alfred, est de mettre les technologies au service des restaurateurs pour réduire les erreurs et maximiser les bénéfices.

J’ai traité sommairement de l’impact de l’intelligence artificielle dans un récent article et aussi de l’importance du timbre (technologie d’identification unitaire) nous permettant de gérer sur une base individuelle chacune des bouteilles de vin en réserve.

Il est possible, aujourd’hui, d’éliminer ces risques d’erreurs et de maximiser le temps passé à prendre soin du client, ce qui demeure la mission principale du restaurateur et de son équipe.

Nos solutions ne vous permettront pas de faire la une des grands médias internationaux comme ce fut le cas pour le bar Hawksmoor, mais la rentabilité et l’ordre dans les affaires seront au rendez-vous. Mettez-nous au défi de vous démontrer la solidité et la rentabilité de nos solutions!

AlfredL'expert en vin.

Démarrez votre expérience Alfred dès aujourd'hui : S'abonner