Le bloguepar Alfred
3 juillet 2020

Comment gérer son inventaire de vins et spiritueux à distance après la crise?

par Alfred

La série créée par Alfred intitulée « conseils d’experts en restauration » a été mise en place afin d’inspirer les restaurateurs en vue de la relance imminente des activités de leur milieu. L’optique de devoir se renouveler est quelque chose d’incontournable pour l’industrie de la restauration et de l’hôtellerie. Améliorer les méthodes de gestion, adapter les modèles d’affaires et instaurer de nouvelles technologies sont parmi les éléments ciblés afin d’opérer avec une meilleure rentabilité. Il est bien connu que la vente de vins et de spiritueux est un actif particulièrement important dans l’industrie: 80 % de la contribution marginale provient de cette vente.

Cette série d’entrevues permet de mettre en lumière les pratiques technologiques innovantes qui ont été adoptées par les professionnels de la restauration pour la gestion de leur inventaire de vins et de spiritueux. La diffusion de ces entrevues rend possible le partage de ces nouvelles méthodes adoptées pour gérer les inventaires de vins et de spiritueux.

Nom de l’expert en restauration : Marc-André Roy

Profession : Directeur de la restauration et responsable des achats vins et spiritueux

Établissement : Chez Lionel et 425F

Thème : La technologie pour contrôler les inventaires de vins et spiritueux à distance

« On est partis de 100 % de capacité, deux business, une un peu plus jeune de 1 an et demi et l’autre de pratiquement 7 ans, donc on avait un bon bassin de population, la clientèle allait bien, tout se présentait bien, on avait un bel été et une ouverture de prévue, donc un troisième restaurant qui s’en venait sous notre gouverne et puis, tout à coup on ferme nos portes pour les deux établissements, voire le troisième qui était en construction avec le chantier de construction qui s’arrête du jour au lendemain. […] On a du réfléchir sur ce qu’on devait faire, les frigos qui sont pleins pour la nourriture, les employés, comment on gère tout ça, comment on le fait de façon sécuritaire. » 

Marc-André Roy souligne les impacts très importants engendrés par la pandémie de la COVID-19, alors que plusieurs des projets qui étaient en branle ont dû être mis à l’arrêt, entraînant une cascade de changements et d’adaptations afin d’assurer la rentabilité des établissements Chez Lionel et le 425F.

Outre la question de l’offre alimentaire, qui a été essentiellement réglée par la réouverture des restaurants en formule pour emporter, il restait la question des vins, alors que les commandes initialement prévues pour l’été, la saison la plus achalandée, étaient déjà conclues.

« Nous, on a quand même plusieurs milliers de dollars en inventaire; on parle de celliers de plus de 4000 bouteilles par succursale, plus ce que nous avons au centre de distribution et les commandes qui s’en venait pour la saison estivale, car comme tout bon restaurateur ou caviste, on a fait nos commandes pour une des plus grosses saisons qu’est l’été. » 

Membre depuis plusieurs années de la plateforme Alfred Pro, le directeur de la restauration et responsable des achats de vins et spiritueux apprécie particulièrement l’aspect temps réel offert par l’application Alfred Pro, lui permettant ainsi de garder un œil averti sur les transactions effectuées et en lui offrant toute l’information nécessaire afin qu’il puisse mener à bien son travail de caviste pour les deux restaurants qui possèdent des caves à vin particulièrement étoffées.

« La technologie Alfred nous permet de répertorier la totalité de nos inventaires qui sont dans nos succursales, donc je sais pratiquement en tout temps, 24/7 sur mon téléphone qui est mon deuxième cerveau et mon deuxième cœur parce que maintenant nous vivons tous avec ça, je sais en permanence ce qui se passe, quelles sont les transactions effectuées combien j’ai d’inventaire. S’il y a une commande qui est faite, par exemple les plateformes en ligne ne nous donnent pas toujours la chance de mettre des compteurs, mais Alfred me donne vraiment l’heure juste de savoir exactement combien de bouteilles j’ai de telles ou telles bouteilles ce qui me permet de continuer à faire des ventes et de guider mon équipe. »

Finalement, au niveau du réapprovisionnement des produits, Alfred Pro facilite grandement ce processus parfois fastidieux qui, auparavant, demandait un investissement de temps considérable et des ressources humaines afin de le réaliser.

« Pour le réapprovisionnement des produits, ça nous permet de voir une certaine tendance de marché, on peut voir par rapport à telle date combien de bouteilles ont été sorties de notre inventaire, ce qui nous donne un bel aperçu plutôt que de ressortir tous nos inventaires physiques ou nos chiffres de vente dans nos systèmes de vente, donc c’est vraiment une extension à tout cela qui vient s’intégrer et qui facilite grandement le travail de ceux qui gèrent les caves à vin, c’est-à-dire moi. »

Vous souhaitez découvrir tous les conseils de Marc-André Roy de Chez Lionel et 425F?

-> Consultez la page suivante!

AlfredL'expert en vin.

Démarrez votre expérience Alfred dès aujourd'hui : S'abonner