Le bloguepar Alfred
6 février 2020

Ruinart, la plus ancienne maison de Champagne 1729

par Pasquale Charland

Évoquer le nom de Champagne sans penser à Ruinart est pratiquement impossible. Presque 300 ans d’histoire ça n’est pas banal. Entrer dans l’univers Ruinart au cœur même de Reims, c’est se sentir très privilégié.

Toute cette impressionnante et longue histoire, toute cette majestueuse maison, ces célèbres crayères, la splendeur du site en lui-même sans oublier la finesse et la grande réputation de ses excellents champagnes reconnus partout dans le monde. Tout respire dans cet environnement grandiose la beauté et le luxe. Le raffinement et la finesse. L’art est présent partout.

On a décidé ici d’y accorder beaucoup d’importance et de faire valoir d’illustres artistes hors du commun et reconnu mondialement. Des jardins dignes de Versailles, de magnifiques petites salles où l’on vous invite à déguster en privé dans le confort et la douceur. Une maison comme celle-là, vous l’aurez compris, n’est pas ouverte à tout le monde et on peut comprendre pourquoi. Elle fait partie d’une catégorie à part, très unique en fait. Ruinart rime avec prestige, luxe, grandiose, raffinement, finesse du détail, chaque petite chose est scrupuleusement étudiée pour en obtenir que la perfection constamment tout comme dans la manière de faire leur précieux vin. Après m’être annoncée à la guérite et qu’on m’est guidé vers l’espace stationnement, je marche vers l’accueil où Mme Françoise Sastre, chargée d’accueil me reçoit.

Assise dans l’un de ces somptueux et chaleureux petits salons elle me raconte une histoire impressionnante. Je vous l’épargnerai, parce que loin de moi l’envie de mettre par écrit tout près de 300 ans d’histoire… Je ne m’en sortirais pas. Il faut savoir que tout est parti du Roi Louis XV qui a autorisé le transport des bouteilles de vin en mai 1728 et qu’il n’en a pas fallu plus à Claude Ruinart alors commerçant en tissu, de voir tout le bénéfice qu’il pouvait tirer de cette nouvelle opportunité. Il a alors fondé la première maison de champagne à Épernay en 1729. Les générations défilent et ce sont les héritiers de Claude Ruinart qui gèrent jusqu’en 1963, année à laquelle la maison s’associe avec Moët & Chandon, puis en 1987 c’est au tour du groupe LVMH d’en faire l’acquisition.

Visiter les crayères où vieillissent les bouteilles c’est faire un voyage dans le temps et y comprendre comment la ville de Reims s’est bâtie à l’aide de l’extraction des pierres. Comprendre combien chacune des bouteilles reçoit son attention particulière, c’est aussi comprendre pourquoi on appelle un champagne « Champagne ». On y produit 3 300 000 bouteilles annuellement. On vendange toujours manuellement. Les vignes ont en moyenne 25 ans. On y produit dans le rouge du Pinot noir à 90% et du Pinot meunier à 10%. Et le blanc quant à lui est 100% Chardonnay sur un total de 17 ha.

AlfredL'expert en vin.

Démarrez votre expérience Alfred dès aujourd'hui : S'abonner