Le bloguepar Alfred
6 juin 2020

Et si la crise de la Covid-19 pouvait apporter des pistes de solutions pour la restauration du futur ?

par Ian Purtell Et si la crise de la Covid-19 pouvait apporter des pistes de solutions pour la restauration du futur ?

Cette semaine, Anne Marcotte, blogueuse invitée au journal Les Affaires, a écrit un article intéressant traitant de la nécessité d’innover en restauration. Il s’agit d’un article sur l’agilité des frères Mcdonald et leur capacité incroyable à repenser le secteur de la restauration: une histoire racontée dans un film des plus agréables à revoir. Une crise de l’ampleur de celle de la Covid-19 force une réflexion sur l’entièreté de l’industrie de la restauration et de l’hôtellerie: le modèle d’affaires, le mode opératoire, l’approvisionnement local, les technologies innovantes et plusieurs autres aspects.   

J’ai discuté avec près d’une centaine de restaurateurs au cours des dernières semaines et j’ai constaté que la reprise sera difficile. Si certains sont déterminés à trouver des solutions pour rentabiliser leurs opérations au cours des prochains mois, d’autres sont pris au piège dans des modes opératoires peu agiles. 

Peu habitués à investir en formation et en innovation, le déjà défunt programme gouvernemental PACME aura contribué à aider quelques restaurateurs, mais la grande majorité n’ont pas pu en bénéficier. Point positif, l’intégration de technologies pour les formules takeout a connu un certain succès en générant des revenus essentiels en période de crise. Du côté de l’initiative solidaire onlevenotreverre.ca, plus de 20 % des restaurateurs inscrits ont généré suffisamment de liquidité pour payer leur loyer et une partie des coûts fixes, et ainsi envisager une réorganisation pour le futur. 

Si les demandes du secteur de l’hôtellerie et de la restauration pour une aide ponctuelle des gouvernements sont légitimes, voire essentielles, je suis convaincu que la solution durable passe aussi par une amélioration des méthodes de gestion et par les technologies innovantes. 

Une industrie qui dégageait de 2 à 4 % de bénéfice net avant la crise de la COVID-19 est et demeurera vulnérable dans le futur si l’on ne change pas les pratiques. Pour survivre, tous les restaurateurs du Québec devront se renouveler en adaptant leurs méthodes et leurs modèles d’affaires, en plus d’intégrer les nouvelles technologies qui leur permettront d’opérer avec une meilleure rentabilité. 

J’ai débuté en restauration à l’âge de 16 ans comme commis débarrasseur et je faisais des inventaires de vins et spiritueux manuellement sur un bout de papier. Aujourd’hui, 25 ans plus tard, ces méthodes désuètes sont encore monnaie-courante dans le marché. Pourquoi l’industrie de la restauration et de l’hôtellerie ne s’est-elle pas renouvelée avec des pratiques innovantes intégrant la technologie? La restauration et l’hôtellerie sont confrontés pour la toute première fois dans l’histoire à n’avoir d’autre choix que de se renouveler. 

80% de la contribution marginale dans l’industrie de la restauration provient de la vente de vins et spiritueux. Il s’agit là d’une opportunité majeure à saisir. Alfred Pro est la première solution au monde propulsée par l’intelligence artificielle permettant de gérer un inventaire de vins et spiritueux en temps réel et la gestion de vos approvisionnements.

Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration peut et doit se transformer au cours des prochains mois. Comme l’explique Anne Marcotte, « temps de pandémie ou pas, il y a toujours deux mots clés qui guident tous les grands succès d’affaires: créativité et innovation ». L’intelligence artificielle est un moyen puissant pour valoriser les emplois générateurs de richesses, car elle permet d’automatiser les tâches secondaires pour vous permettre de consacrer toute votre énergie à votre clientèle.

Nous avons la chance d’avoir des fleurons au Québec comme l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) et plusieurs entreprises technologiques œuvrant dans le secteur qui font figure de leaders dans leur domaine, et ce, partout dans le monde. En regroupant ces joueurs québécois, nous pouvons accélérer le développement de la grappe d’intelligence artificielle, en plus de permettre à l’industrie de se reconstruire sur de nouvelles bases solides. 

Pour reprendre l’excellente citation d’Anne Marcotte, « alors commerçants et entrepreneurs, faites comme les frères McDonald: sortez vos craies, distinguez-vous et devenez les meilleurs! Si les craies ont permis aux enfants d’égayer nos rues avec des arcs-en-ciel, les vôtres devraient pouvoir en faire tout autant avec notre expérience client ». 

Restaurateurs et hôteliers, et si le prochain arc-en-ciel que vous dessinez pour votre établissement était aux couleurs de la technologie?

____
Lire l’article d’Anne Marcotte – Faites comme les frères McDonald: sortez vos craies! :
https://www.lesaffaires.com/blogues/anne-marcotte/faites-comme-les-freres-mcdonald-sortez-vos-craies/618039

AlfredL'expert en vin.

Démarrez votre expérience Alfred dès aujourd'hui : S'abonner